Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres et cie - Page 4

  • Livre pratique : Piscines - Fonctionnement entretien - l'essentiel. de Bernard Degrange

    Cet ouvrage pratique concerne l'entretien des piscines selon Bernard Degrange, ingénieur et technicien en rénovation de piscine à Montpellier . Il nous donne ici l'essentiel sur le fonctionnement d'une piscine et la manière d'éviter fuites, fissures qui nécessiteront des rénovations...

    par exemple le chapitre sur l'entretien et le nettoyage de l'eau du bassin :

    Il est important de savoir qu’une eau translucide est la résultante d’un système de filtration efficiente. Cette dernière regroupe un filtre et une pompe. Choisir judicieusement les bonnes dimensions est primordial, il permet d’assurer une filtration optimale. Lorsque l’on utilise un système de filtration traditionnel, le prélèvement de l’eau se fait au travers de la bonde de fond en ce qui concerne le fond du bassin et ce sont les skimmers qui s’en chargent à la surface.

    La répartition se règle soi-même et la filtration assure normalement un recyclage qui se déroule à 50 % dans le fond et à 50 % à la surface. Il est à préciser que ce réglage peut être modifié par la fréquentation de la piscine ou par le vent. Précisément dans ce dernier cas, la totalité du débit est mis sur les skimmers et ceux-ci nettoient la surface de l’eau avec efficacité.

    L’eau traverse alors le préfiltre de la pompe et les débris les plus volumineux y sont laissés. Elle est ensuite injectée dans le filtre en sous pression au moyen de la pompe : c’est à ce passage qu’elle se trouve débarrassée des particules les plus fines. En dernier lieu, elle retrouve le chemin du bassin et passe au travers des buses de refoulement.

    Cette filtration s’effectue généralement une fois tous les jours.

    Comment entretenir l’eau ?

    Il existe donc plusieurs produits dans le cadre de l’entretien et du traitement de l’eau de la piscine. L’action des produits d’entretien permet d’oxyder mais aussi de détruire toutes les impuretés organiques telles que les champignons, les algues et les bactéries. L’on peut alors acquérir la certitude d’une eau pure et parfaitement stable.

     

    Piscines - Fonctionnement entretien - l'essentiel. de Bernard Degrange, Eyrolles éditions, 1996

  • Critique : Le Rapport de Brodeck, de Philippe Claudel

    La guerre 1914-1918 et le Nord des ‘Ames grises’ se sont évaporés. Dans ‘Le Rapport de Brodeck’, les contours du temps sont vaporeux, l’espace incertain. Car plus qu’un roman, l’oeuvre est une fable universelle dans laquelle on ne nomme jamais vraiment. On pense à la Shoah, à l’Est de la France mais plus encore à toute l’histoire humaine, que raconte ce bon livre d'histoire contemporaine .

    Brodeck écrit son rapport, expire sa vie sur le papier, Claudel, son obsession du mal qui possède et qui ronge. Derrière chaque phrase, c’est le monde qui déborde : cruel, absurde, abjecte. Les âmes grises sont devenues noires. Damnées ? La guerre est un état permanent de l’humanité. A la descente aux enfers succèdent des tentatives désespérées de revenir à la vie, des lueurs d’espoir.

    ‘Le Rapport de Brodeck’ devient bien vite le miroir d’une société dans lequel on se regarde la gorge nouée et les poings serrés. Comme le narrateur, on y voit l’autre. L’autre, l’étranger. L’autre, l’ami. L’autre, l’amour. Et l’on comprend que l’altérité unit et désunit. Passé maître dans l’outil romanesque, Claudel glorifie le propos par une construction virtuose. De l’ouverture si mystérieuse à la fin subtile, le conteur humaniste fait défiler nombre de personnages, multiplie les ruptures narratives, remonte le temps, entrelace ses récits mais jamais ne s’égare. D’ailleurs ce n’est pas Claudel qu’on lit, c’est Brodeck et la confession de ses souvenirs prégnants. Tout est si fluide. Et c’est donc à Brodeck que l’on associe cette plume parfois trop métaphorique et ses évidences naïves.

    ‘Le Rapport de Brodeck’ submerge. Il fait appel aux sens et à la chair. Se lit et se vit. Un roman majeur.

     

    Le Rapport de Brodeck de Philippe Claudel, 

    Editeur : Stock
    Publication :22/8/2007

     

  • Lecture de "Zelda" de Jacques Tournier

    Pour les 60 ans de sa mort, Zelda Fitzgerald revient en tête de gondole après sa renaissance l’an dernier sous la plume de Gilles Leroy. Si ce dernier choisissait de mêler fiction et réalité, révélant une vie d’abnégation en lui offrant une voix, Jacques Tournier s’attache davantage à ne pas trop romancer cette destinée.

    C’est autour d’extraits de lettres de Zelda et de Scott qu’il choisit de tisser sa biographie. Aussi commence-t-elle par le premier internement de Zelda : la première grande séparation du couple. Toute la force du caractère de cette femme, ballottée entre périodes de troubles psychologiques et lucidité, transparaît avec violence dans ses correspondances. Et l’ardeur immuable de leur amour survit également dans les écrits de Scott.

    On (re)découvre à quel point Zelda a marqué sa vie et son oeuvre. La muse et le maître aux destins tragiques reprennent vie dans ces souvenirs en sépia que croque Jacques Tournier. Chaque chapitre comme une diapositive se ranime sous la plume de l’auteur, soucieux de restituer un passé singulier, une époque révolue, un destin hors du commun.

    Zelda de Jacques Tournier

    Editeur : Grasset
    Publication :5/3/2008

  • Avis sur le livre : Construire Une Maison Du Sol Au Plafond. - Tome2 , d'Albert schenké

    construire maison sol au plafond.JPGce livre, "Construire Une Maison Du Sol Au Plafond",  vous offre la possibilité de concevoir votre agencement de maison et de rendre votre projet de construction  unique et adapté à vos envies. Livre écrit par un professionnel de la construction d'extension de maison à Perpignan  , pour une maison saine et confortable :

    • Une maison respectueuse de l’environnement
    • Une maison design et contemporaine

    On retiendra certains points pour la construction de maison :

    • Fondations par plot béton permettant la création d’un vide sanitaire ventilé,
    • Isolation par ouate de cellulose insufflée
    • Chauffe Eau thermodynamique
    • VMC double flux avec by pass d’été
    • Poêle à granulés
    • Enveloppe bâtie étanche à l’air – <0,6m²/h
    • Parquet massif en pin rouge dans toutes les pièces (sauf pièces d’eau)
    • Application en usine d’une peinture monocouche (prévoir une couche de finition)
    • Tranchées et réseaux jusqu’aux limites de propriété ( forfait 7ml)
    • Démarches administratives (permis de construire, attestation BBIO, certication Promotelec)
    • Salle de bain carrelée et douche à l’italienne grand format 120×90 faïencée -Lavabo, évier et wc,

    Eléments optionnels de la construction

    • Terrasse d’agrément en douglas
    • Pergola en bois
    • volets roulants électriques
    • garage ou conteneur pour le stockage
    • menuiseries teintées

    Agrandir la maison c'est augmenter sa surface habitable

     Faire l'extension de la surface habitable de sa maison peut s'envisager tout aussi bien dans le cadre de zones urbaines car le plan d'occupation des sols vous y sera généralement plus favorable qu'à la campagne où le terrain est souvent plus spacieux. On pourrait presque Habiter dans les arbres !

    Qui dit extension dit aussi obligations, législation et imposition. Augmenter sa surface habitable ne peut être anodin et ne pas oublier que cela entraîne des frais fixes complémentaires d'entretien et de charges tel que le chauffage.



     Construire Une Maison Du Sol Au Plafond. - Tome2 , d'Albert schenké, Editeur : Dunod, 1978

  • chronique du livre Azteca, de Gary Jennings

     Azteca, de Gary Jennings s'enorgueillit également d'un protagoniste assez différent du tarif habituel. Ce n'est pas un héros ni même vraiment un anti-héros... c'est juste un type particulièrement intelligent et aventureux qui aime voyager et le faire souvent avec les gens. Il est capable d'une émotion très touchante, mais il peut aussi être un connard. Et il a aussi une grave déficience visuelle. Donc, encore une fois, ce n'est pas vraiment le personnage principal typique, mais j'ai fini par vraiment aimer Mixtli Dark-Cloud, et pas seulement parce qu'il avait un nom génial. Les autres personnages de ce livre sont également très colorés en eux-mêmes.

    Avec le recul, je dois me souvenir de Jadestone Doll, Cozcatl, Blood Glutton, Always et, bien sûr, du pire des hommes, Hernan Cortes.

     

    Sérieusement, quelle horrible personne, tant dans la vie que dans ce livre. Le voir comme une personne amenée à la vie dans une fiction a vraiment fait comprendre à quel point Cortes était un connard avide, méchant, xénophobe, violent et sociopathe. Il avait une emprise folle sur le rêve d'exploiter ces personnes et il a réussi à le réaliser grâce à une combinaison de manipulation sournoise, d'intimidation et de violence pure et simple. Malgré la fixation que la plupart des gens ont sur les sacrifices humains (ce qui, je veux dire, est évidemment compréhensible), ces gens avaient une beauté et une noblesse dans leur culture ainsi qu'une tradition compliquée et développée de longue date dans le droit, la coutume, la guerre, la religion et tout cela.

    Même lorsqu'ils arrachaient le cœur des gens, ils le faisaient simplement parce qu'ils pensaient que cela empêcherait un de leurs nombreux dieux mercenaires de s'énerver suffisamment pour les anéantir. Même les personnes qui étaient tuées étaient considérées comme ayant reçu une mort honorable et une position dans l'au-delà. Tous ces Cortes ont été détruits à eux seuls, que ce soit par la propagation de maladies, la conquête ou la colonisation.

  • Juan Marsé, Chansons d’amour au Lolita’s club

    L’ANGE ET LA BÊTE

    Raúl et Valentin sont frères jumeaux. Le premier est flic, un flic brutal et taciturne qui a des ennuis avec sa hiérarchie à cause des méthodes peu orthodoxes qu’il emploie contre les membres de l’ETA ou les trafiquants colombiens. Le second est un ange, atteint depuis l’enfance d’une « paralysie de la tête » et affecté d’un délicieux bégaiement. Tous deux ont été élevés par leur père, José, muré dans les désillusions de son passé politique dont il ne garde comme séquelle apparente qu’un boitement douloureux. Il tient, avec sa compagne Olga, un club hippique dans les environs de Barcelone et veille sur Valentin avec une secrète tendresse. Mais un jour, Raúl, suspendu de ses fonctions à la suite d’une nouvelle bavure, débarque dans la maison familiale et s’étonne de ne pas y trouver Valentin.

    Celui-ci, en effet, passe désormais une grande partie de ses journées et surtout de ses nuits au Lolita’s club, un bar à filles plutôt minable en bordure de la voie express. Il est devenu la mascotte de ce petit univers de filles paumées, shootées et rançonnées : il leur prépare des petits plats, va au supermarché les approvisionner en vernis à ongles, en capotes et en tablettes de chocolat. En fait, il est fou amoureux de Milena, la plus perdue de ces filles perdues, la plus fragile.

    Mais ce sont des amours platoniques, car Valentin ne peut qu’à peine mimer l’amour physique.